Quels encombrants puis je déposer à Bordeaux ?

Malgré la crise, les bordelais sont nombreux à devoir se passer de certains objets: vieux mobiliers, écrans TV hors service, électroménager en panne… Les occasions de se séparer de tels équipements ne manquent pas. A Bordeaux, vous disposez de plusieurs alternatives pour déposer ces encombrants sans enfreindre la réglementation.

Catégories d’encombrants autorisés au ramassage

Bien que vous ayez des encombrants à Bordeaux dont vous devez vous débarrasser, cela ne signifie pas forcément que ces objets finiront à la poubelle. Certains équipements peuvent être enlevés chez vous par des services spécialisés. Ce sont notamment les mobiliers, les électroménagers et audiovisuels, les équipements de puériculture ou les appareils sanitaires. Vous pouvez également appeler ces services si vous souhaitez vous séparer de certains déchets de bricolage comme du carrelage usé ou des menuiseries. Les déchets verts qui sont des éléments d’extérieur, peuvent aussi être embarqués du moment que vous prenez le soin de bien les empaqueter ou de les ficeler. Il en est de même pour les outillages et les accessoires pour le jardin (jeux pour enfants, parasols…). D’autres objets (appareils de musculation, vélos,etc.) sont également autorisés. Cependant, les produits acides et les solvants, ainsi que les gravats ne font pas partie des encombrants à Bordeaux collectés par la Commune.

La réglementation sur les encombrants à Bordeaux

Avant de déposer vos vieux meubles au bord de la route, vous devrez en informer la Commune, au risque de devoir payer une amende allant jusqu’à 1 500€. La police municipale est en effet chargée de sanctionner les riverains qui déposent des encombrants à Bordeaux sans avoir fait préalablement appel aux services concernés. Si vous êtes pris en flagrant délit, les agents de police dresseront un PV à votre intention. Toutefois, les pouvoirs décentralisés préfèrent miser sur l’information. C’est la raison pour laquelle à la fin de chaque printemps, la ville mène des campagnes pour sensibiliser les bordelais qui ont la fâcheuse habitude de s’adonner à ces pratiques illégales, notamment les étudiants. Ces derniers sont en effet les plus concernés par les emménagements et par les déménagements, dont les conséquences ne tardent pas à se faire sentir dans les lieux publics. Tous les ans, les services communaux sont contraints de prendre en charge l’enlèvement des objets laissés sur les trottoirs à la fin de l’année universitaire et au moment de la reprise des écoles privées.

Des enseignes privées à votre service pour les enlèvements

Le recours aux services communaux n’est pas la seule solution pour vous défaire des encombrants à Bordeaux. Certains organismes privés se proposent de récupérer les objets qui ne vous servent plus et la prestation est payante. Toutefois, cela vous évite de devoir prendre à votre charge le dépôt de vieux équipements à la déchetterie. C’est une excellente alternative « éco-responsable ». Si vous louez une voiture pour le transport de votre nouveau salon, vous avez la possibilité de laisser votre ancien mobilier dans le véhicule, au moment de le restituer. Ce meuble usagé finira dans une benne spéciale, destinée aux objets à recycler. Quant aux vieux écrans (plasma, TV ou ordinateurs), les centres de recyclage ne les reçoivent plus. Ainsi, vous devrez vous orienter vers des centres de collecte. Vous pouvez vous renseigner sur Internet ou auprès de la mairie de votre lieu de résidence pour savoir s’il existe de tels établissements dans les environs. Dans la plupart des cas, ces organismes de collecte se situent dans les ZAC. Il est important de vous informer sur les horaires. Certaines enseignes sont à votre disposition sept jours sur sept. Les tarifs appliqués peuvent varier considérablement, en fonction de la nature des encombrants et de la distance à parcourir pour pouvoir réaliser le recyclage.