En quoi consiste le schéma de la roue de Deming ?

Le schéma de la roue de Deming est une image utilisée en gestion de la qualité. Cette roue a été diffusée par William Edwards. L’objectif de ce schéma est de présenter les 4 phases qui doivent s’enchaîner pour aboutir à une amélioration continue.

Le PDCA et la roue de Deming

L’idée associée au schéma de la roue de Deming est celle consistant à répéter 4 étapes, à savoir Plan, Do, Check, Act. La répétition continue tant que le niveau escompté n’est pas atteint. Chacune de ces phases a une importance primordiale.

Plan signifie planifier le travail à faire et fixer des objectifs. Il faut également définir les tâches à effectuer. Les missions et responsabilités doivent être dispatchées. Les critères de performances sont également à préciser.

Do revient à procéder à l’exécution des tâches. Pour avoir un contrôle amélioré, autant limiter l’importance de ces tâches. Le Check consiste à vérifier les résultats obtenus. Ils doivent être comparés aux prévisions. C’est ici que se pose l’amélioration continue. C’est dans cette phase que les participants se rendent compte des difficultés du travail.

Act vise la correction et la prise de décision. Il convient d’identifier les causes des problèmes et de définir de nouveaux processus si nécessaire.

Quel est l’objectif de l’application du PDCA ?

Lorsque les principes de ce schéma sont appliqués avec rigueur, les portes du succès s’ouvrent à l’entreprise. Les étapes A et C sont les bases d’une amélioration continue effective. Lorsqu’une étape se termine, la roue avance en faisant un quart de tour. Lorsque toutes les étapes sont respectées, il n’est plus possible de régresser. La roue de Deming est applicable, que l’organisation soit simple ou plus compliquée.

Les avantages et les inconvénients de la méthode PDCA

La méthode PDCA est l’un des meilleurs moyens pour passer à des améliorations de manière raisonnée et durable. La technique requiert une mise en place pas à pas, et nécessite donc de prévoir du temps pour des résultats satisfaisants. Ce schéma peut être utile dans n’importe quelle circonstance. Il a un fonctionnement simple et favorise l’analyse et la prise en main du travail dans son ensemble. L’amélioration est alors constatée sur le long terme.

Par contre, si le schéma est mal expliqué, l’utilisation peut être mauvaise et n’aboutir à rien. En outre, les changements se planifient sur des périodes conséquentes uniquement. La réaction proactive est rare. Le PDCA consiste à réagir avant toute chose.